Rythmes scolaires : un nouveau blocage

le
0
Une commission composée d'élus et de représentants de l'État reporte le décret.

Le ministère va-t-il choisir de passer en force sur les rythmes scolaires? Le chemin de cette réforme, largement médiatisée par Vincent Peillon et qui semblait a priori recueillir l'assentiment de tous, se révèle a posteriori semé d'embûches... Maires, enseignants et parents se retrouvent aujourd'hui autour d'une commune volonté de repousser l'échéance.

Le ministre de l'Éducation promettait la parution du fameux décret cette semaine. Mais c'était compter sans la commission consultative d'évaluation des normes (CCEN), instance faite d'élus et de représentants de l'État, appelée à se prononcer sur l'impact financier des mesures réglementaires créant ou modifiant des normes. Celle-ci a refusé le 10 janvier d'émettre un avis sur le projet de décret, rendant, de fait, son passage devant le Conseil d'État impossible. «Le ministère avait pourtant été alerté de cette possibilité»...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant