Rythmes scolaires : les difficultés de la réforme

le
0
Une enquête réalisée par la Ville d'Issy-les-Moulineaux confirme que la réforme défendue par Peillon sont loin de faire l'unanimité.

«Rythmes scolaires et temps de l'enfance». C'est sous ce titre que la ville d'Issy-les-Moulineaux publie une enquête inédite sur le sujet. La commune, qui dès 2011 a lancé une consultation destinée à aboutir à un projet local d'aménagement des rythmes, a interrogé ses habitants (*).

Alors que la réforme des rythmes scolaires semble écrite, les résultats de l'enquête isséenne montre que tout n'est pas si simple.

Un parent sur deux avoue ainsi qu'il serait nostalgique de la semaine de quatre jours. Côté enseignants, pas moins de 60 % expriment ce regret. Et les deux parties de ne retrouvent pas sur la demi journée supplémentaire: 85 % des parents votent pour le mercredi matin -qui préserverait leur week end-, tandis que les enseignants privilégient à 52 % le samedi -davantage favorable selon eux aux échanges avec les parents.

De même, l'éventualité d'une journée scolaire passant de 6 heures à 4 ou 5 heures n'est pas forcément bien accueillie. Sans doute pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant