Rythmes scolaires : le choix symbolique de Lille

le
1
La ville de Martine Aubry doit trancher ce lundi pour une application de la réforme en 2013 ou, plus vraisemblablement, en 2014.

Précipitée, la réforme des rythmes scolaires? Martine Aubry pourrait en tout cas attendre la rentrée 2014 pour mettre en place la semaine de quatre jours et demi dans sa ville de Lille. L'annonce officielle doit tomber ce lundi, mais selon plusieurs syndicats d'enseignants, la maire socialiste semble pencher pour un renvoi à l'année prochaine. L'arbitrage de la Capitale des Flandres est d'autant plus crucial que Vincent Peillon a indiqué en février qu'il fallait attendre de voir ce qu'allait faire Lille face à l'hésitation de plusieurs agglomérations. De là à interpréter ce choix comme un désaveu, il n'y a qu'un pas. Un ajournement serait en tout cas vu comme un nouveau coup dur pour le ministre, un jour avant le vote de son projet de loi de refondation de l'École de la République à l'Assemblée nationale.

L'ancienne secrétaire ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet le lundi 18 mar 2013 à 09:15

    c'est le bon sens que d'