Rythmes scolaires : le bêtisier de la rentrée

le
0
Fatigue des enfants, désorganisation de l'école? Trois semaines après la rentrée, les parents s'inquiètent. Revue des principaux griefs de la réforme des rythmes scolaires en maternelle.
o Une fatigue chronique

L'application de la réforme des rythmes scolaires en maternelle concentre les critiques. Certains parents ont décidé de retirer leurs enfants des activités périscolaires, comme Hervé et Sophie, parents de Théodore, 4 ans, scolarisé dans le IXe arrondissement de Paris. «Sur vingt-sept enfants dans sa classe, cinq sont retirés de l'école par leurs parents le mardi et le jeudi à partir de 15 heures. Notre fils est très fatigué par son réveil tôt le mercredi. De plus, les enfants n'ont plus la possibilité de faire la sieste puisqu'il faut commencer les ateliers périscolaires à 15 heures.» Matteo, le fils de Catherine Pfister, scolarisé à l'école Auguste-Delaune, situé à Échirolles ­(Isère), s'est très mal adapté. «C'est catastrophique. Les enf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant