Rythmes scolaires : la réforme ne convainc pas les parents, selon la Peep

le
2
Rythmes scolaires : la réforme ne convainc pas les parents, selon la Peep
Rythmes scolaires : la réforme ne convainc pas les parents, selon la Peep

La réforme des rythmes scolaires «n'est pas comprise et elle ne convainc pas», a déclaré ce mardi Valérie Marty, la présidente de la Peep, deuxième fédération de parents d'élèves, s'appuyant sur les résultats d'une étude menée auprès de ses adhérents.

Selon cette étude de la Peep, fédération classée à droite, 8% seulement des parents interrogés estiment que la réforme des rythmes, qui a rétabli la semaine de quatre jours et demi de classe, «permettra aux élèves de mieux réussir à l'école», son objectif premier. 67% pensent le contraire et 24% ne se prononcent pas.

«Ce qui fait réussir les enfants, c'est ce qui se passe dans la classe. Il faut changer le programme, l'apprentissage. Ce n'est pas un problème d'emploi du temps. Cette réforme est désastreuse et très démotivante, elle a du mal à passer», a estimé Valérie Marty lors d'une conférence de presse.

Pour 40%, cette organisation «fatigue davantage les enfants»

Selon l'étude, 47% des parents pensent que les activités périscolaires mises en place dans le cadre de la réforme ne présentent pas «d'intérêt pédagogique». Seuls 17% pensent qu'elles ont un tel intérêt. Pour 64% des parents interrogés, la réforme des rythmes n'est en outre pas «adaptée aux élèves de maternelle» et pour 40% cette organisation «fatigue davantage les enfants».

La FCPE, principale fédération de parents d'élèves, soutient elle la réforme des rythmes. Une grande majorité (82%) des parents interrogés dans l'étude de la Peep estiment par ailleurs que la rentrée «s'est déroulée de manière satisfaisante», mais 15% notent qu'il manque «un enseignant dans l'équipe pédagogique» de leur enfant. L'étude montre aussi que 51% des adhérents de la Peep pensent qu'il faut des «enseignants spécialisés en informatique pour enseigner le codage» aux élèves. 32% pensent le contraire.

Pour une majorité de parents (56%), «la question de l'égalité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Mig737 le mardi 23 sept 2014 à 15:20

    Bien évidemment, en quoi l'enfant peut-il être moins fatigué car ils font toujours 8h30 / 18h30 et pour le chanceux qui pouvaient dormir le mercredi, c'est fini, on se lève à 7h00 comme les autres jours et ne venez pas me dire que la 1/2h de pause supplémentaire le midi aide les enfants à se reposer...

  • sbroker le mardi 23 sept 2014 à 14:44

    tu m'etonnes. c le grand foutoire. une reforme faite dans la precipitation par un illuminé.le socialisme dans tte sa splendeur.