Rythmes scolaires : la FCPE menace les élus

le
1
Le président de la fédération de parents d'élèves appelle à «sanctionner», lors des municipales de 2014, les élus boudant la réforme des rythmes scolaires. Des déclarations qui ne sont pas du goût de tous les militants.

La réforme des rythmes scolaires n'en finit pas de créer des remous. Jusqu'au sein même de la FCPE, une fédération de parents d'élèves plutôt étiquetée à gauche.

Alors que, le 20 novembre dernier, le président Hollande accordait aux maires un délai supplémentaire pour mettre en œuvre cette réforme (une demi-journée d'école supplémentaire et un temps périscolaire allongé pris en charge par les communes), en leur offrant la possibilité de basculer à la rentrée 2013 ou 2014, le président de la FCPE, Jean-Jacques Hazan, a choisi d'utiliser les élections municipales de mars 2014 comme un moyen de pression.

En clair, les adhérents de la FCPE seront appelés à sanctionner dans les urnes les maires «boudant la réforme». C'est ce qu'a a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 27 déc 2012 à 16:14

    Les Maires feraient mieux de "bouder" les mariages "Homos" !!!...