Rythmes scolaires : la colère des maires

le
0
Alors que François Hollande s'inquiète de la mise en place de la réforme, ils rencontrent Ayrault le 9 octobre.

«Réunion de crise» à l'Élysée au sujet des rythmes scolaires. L'information s'est répandue mardi soir comme une traînée de poudre, laissant libre court à de récurrentes rumeurs, du report de la réforme au remplacement de Vincent Peillon par Ségolène Royal... Mercredi, à l'issue du Conseil des ministres, le président Hollande avait réuni «les ministres concernés». «Une simple réunion de travail, prévue depuis plusieurs jours sur le thème de la rentrée. Il se trouve que les rythmes sont le gros sujet de la rentrée», temporise-t-on du côté de l'Élysée. Conclusion de cette rencontre de trois quarts d'heure? «Un état des lieux plutôt positif, confortant l'intérêt de la réforme.» Silence radio en revanche sur la question du financement, relevant du premier ministre avec le fonds d'amorçage de 250 millions d'euros.

Circulez, il n'y a donc rien à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant