Rythmes scolaires à Paris: ça coince encore

le
0
Les syndicats d'enseignants ont été reçus mardi par le maire de Paris. Alors qu'une nouvelle réunion est prévue mercredi avec les élus, ils demandent plus que jamais le report de la réforme en 2014.

«Le changement de ton de la Mairie de Paris est bien réel, mais la mobilisation ne faiblira pas.» À l'issue de sa rencontre mardi avec Bertrand Delanoë, Jérôme Lambert, leader parisien du Snuipp, principal syndicat des enseignants du primaire, ne mâchait pas ses mots. «Il aura fallu une grève massive pour obtenir cette audience», rappelle le syndicaliste propulsé sur le devant de la scène lors du mouvement des écoles parisiennes le 22 janvier contre la réforme des rythmes scolaires. Une réforme qui instaure la semaine de quatre jours et demi - avec le mercredi matin travaillé - ainsi qu'un temps scolaire raccourci de 45 minutes en moyenne par jour et un temps périscolaire allongé, à la charge des communes. Au vu de l'offre périscolaire qu'ils jugent «médiocre», les...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant