Rythmes en maternelle : le ministère préconise la sieste après le repas

le
4
Rythmes en maternelle : le ministère préconise la sieste après le repas
Rythmes en maternelle : le ministère préconise la sieste après le repas

Une sorte de service après-vente. Le ministère de l'Education nationale s'apprête à présenter mercredi des recommandations sur la réforme des rythmes scolaires, un mode d'emploi à destination des écoles maternelles, là où l'application de la réforme génère les plus fortes critiques.

Il ne s'agit pas de revenir sur cette réforme, qui suscite cette semaine une série de grèves, a prévenu le ministère. Ces recommandations, qui seront présentées au comité de suivi de la réforme (composé de représentants d'enseignants, élus, parents), invitent à s'inspirer des «meilleures pratiques» identifiées dans les écoles qui ont adopté la réforme à la rentrée 2013.

Une sieste d'1h30 après le repas

Le ministère insiste sur quatre points et incite tout d'abord à «respecter une alternance équilibrée entre les temps d'activité et les temps calmes et de repos des enfants (sieste)». Le document préconise ainsi jusqu'à 4 ans de coucher l'enfant après le repas pour lui permettre de dormir une heure trente à deux heures. «La sieste des élèves de deux et trois ans, prime, sauf exception, sur d'autres activités» et «dépend des besoins» pour les élèves de moyenne section.

Deuxième point : «aider les enfants à se repérer dans les lieux de l'école et à identifier les adultes». Le ministère cite ainsi de bonnes pratiques comme des repères matérialisés au sol avec des flèches de couleur ou des pieds, ou des affichages de type trombinoscope dans l'école voire dans les classes, tout en accompagnant les tout-petits «pour lesquels photos, symboles et codages n'ont pas encore de sens».

Deux autres points enfin : «organiser avec un soin particulier la transition entre le scolaire et le périscolaire» et «adapter les activités aux besoins des jeunes enfants».

Des instructions de bon sens, mais souvent peu applicables

Les professeurs des écoles «n'ont pas attendu ces instructions du ministre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kelbelom le mardi 12 nov 2013 à 07:58

    C'est l'assemblée qui lui a donné l'idée

  • janaliz le mardi 12 nov 2013 à 04:28

    Comme chef de dortoir il serait peut être plus efficace que comme ministre...

  • g.marti4 le mardi 12 nov 2013 à 00:35

    Pas k.on le mec ! On va donner du travail aux maçons pour agrandir les écoles primaires en construisant des dortoirs.

  • cavalair le lundi 11 nov 2013 à 23:59

    C'est pour les preparer a etre ministre socialiste