Ryanair livre des résultats annuels record

le
0
RYANAIR FAIT MIEUX QU?ATTENDU SUR L?EXERCICE 2012-2013
RYANAIR FAIT MIEUX QU?ATTENDU SUR L?EXERCICE 2012-2013

par Conor Humphries

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a fait état lundi de résultats meilleurs que prévu sur l'exercice 2012-2013, à la faveur d'une hausse du prix et d'une envolée des tarifs facturés pour des services tels que le traitement des bagages et les boissons proposées en vol.

A la suite de ces données, le titre de la première compagnie à bas coûts européenne affichait la plus forte hausse de l'indice Euro Stoxx 600, avec un gain de 6,24% à 6,725 euros, ayant atteint en séance un record de 6,764 euros.

Les investisseurs semblent donc passer outre les prévisions annoncées par la société irlandaise, qui prévoit pour 2013-2014 un ralentissement marqué de son résultat net en raison notamment d'une faiblesse de la demande dans l'Union européenne et du renchérissement des coûts du carburant.

Sur les 12 mois à fin mars 2013, Ryanair a dégagé un bénéfice net de 569 millions d'euros (+13%) alors les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 558 millions, selon un consensus réalisé par l'entreprise elle-même.

Celle-ci prévoit pour l'exercice qui vient de commencer un résultat net, au mieux, de 600 millions d'euros, ce qui représenterait une progression de 5%, le bas de la fourchette de prévisions étant de 570 millions.

Howard Millar, directeur financier de Ryanair, a noté que la société avait décidé d'être prudente en termes de prévisions en raison d'une faible visibilité sur les réservations pour la seconde moitié de l'année.

"Nous nous montrons extraordinairement modestes en ce début d'année", a-t-il dit.

Selon Stephen Furlong, analyste chez Davy, ce n'est pas la première fois que Ryanair fait preuve de prudence en termes de prévisions, tout en notant que la compagnie anticipe "quand même un bénéfice en hausse" et que sa capacité de génération de trésorerie "reste spectaculaire".

DANS L'ATTENTE DE NOUVEAUX BOEING

Ryanair, qui attend la livraison des 175 avions Boeing commandés en mars, anticipe pour 2013-2014 un trafic passagers en hausse de 3% contre +5% en 2012-2013.

L'essentiel de cette progression estimée du trafic passagers proviendra d'une augmentation de 5% des capacités au cours de la saison hivernale, traditionnellement moins porteuse pour les compagnies aérienne.

"Nous pensons que l'effet de la légère hausse du trafic passagers et du rendement sur l'ensemble de l'année sera effacé par la hausse des coûts à la fois du carburant et ceux liés à Eurocontrol", déclare Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, cité dans un communiqué.

Eurocontrol ou Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne est l'instance de régulation paneuropéenne du trafic aérien.

La compagnie a précisé que les réservations pour les mois d'été à venir étaient supérieures aux attentes, tout en précisant que le prix moyen des tarifs des vols était "modeste".

La semaine dernière, easyJet, principal concurrent de Ryanair en Europe, a dit anticiper une hausse de 4% de revenus par siège au cours des six prochains mois ainsi qu'une amélioration de sa rentabilité sur l'ensemble de l'année.

Depuis le début de l'année, le titre Ryanair est en hausse plus de 42%, contre +61% pour l'action easyJet et +16% pour l'indice regroupant les valeurs européennes des loisirs et du transport aérien.

Benoît Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant