Ryanair: Liberum confirme son conseil d'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - Les analystes du bureau d'études Liberum sont rentrés confiants d'une réunion organisée par la direction de la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts Ryanair. Les perspectives de développement à long terme du groupe leur semblent toujours d'actualité. Ils ont ainsi confirmé leur conseil d'achat sur la valeur ainsi que leur objectif de cours de 13,5 euros.

A la Bourse de Londres, l'action du groupe irlandais prend 0,8% à 12 euros. Le titre a perdu près de 15% de sa valeur en trois mois.

Certes, rapportent les spécialistes, la direction a confirmé que l'activité du groupe, confronté notamment aux conséquences des attentats terroristes en Europe, était “toujours difficile”.

Cependant, “l'action Ryanair reste notre valeur préférée parmi les compagnies aériennes européennes, même si ses qualités sont bien connues et d'ailleurs reflétées par une valorisation élevée”, indique la note de recherche. Cependant, Liberum estime que Ryanair suit sa propre route que les risques baissiers qui menacent les prévisions du groupe “sont déjà intégrées dans les cours”.

Et le Brexit ? Certes, l'éventualité d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a accru l'incertitude pour le secteur du transport aérien. Il est trop tôt pour évaluer les conséquences à long terme, estime Liberum, la procédure de sortie n'ayant pas encore commencé. En attendant, la direction de Ryanair caresse l'idée de faire reposer sa croissance future sur d'autres pays que le Royaume-Uni. Ce qui, selon Liberum, correspond à la stratégie habituelle du groupe de faire pression sur les aéroports pour obtenir de meilleurs tarifs. Enfin, le Brexit sera bien moins difficile à gérer pour la compagnie irlandaise qu'est Ryanair que pour ses concurrentes britanniques, dont easyJet fait partie.

Liberum souligne aussi la présentation par le groupe de ses projets numériques : “les opportunités sont considérables en la matière”, peut-on lire. Le groupe s'est doté d'une équipe en interne voilà trois ans afin de rattraper son retard sur ses concurrents, ce qu'il a fait en bonne partie. Et il pourrait aller encore plus loin : “Ryanair n'en est qu'au début de la collecte et de la valorisation de ses données client”, estime Liberum. Ainsi, les passagers enregistrés sur la base de données My Ryanair sont au nombre de 11 millions, mais ce chiffre se compare à des passagers uniques au nombre de 36 millions.

Bref, selon Liberum, Ryanair reste bien placé pour compter au nombre des gagnants à long terme parmi le secteur aérien en Europe.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant