Ryanair annonce que Bruxelles refuse la fusion avec Aer Lingus

le
0
RYANAIR ANNONCE QUE L'UE REJETTE SA FUSION AVEC AER LINGUS
RYANAIR ANNONCE QUE L'UE REJETTE SA FUSION AVEC AER LINGUS

DUBLIN (Reuters) - Ryanair annonce mardi que la Commission européenne lui a fait savoir qu'elle rejetterait son projet de fusion avec sa concurrente irlandaise Aer Lingus.

La première compagnie européenne à bas coûts, qui avait dit que cette troisième tentative de prendre le contrôle d'Aer Lingus serait la dernière, juge cette décision "politique" et "injuste" et compte faire appel devant les tribunaux européens.

La Commission européenne a déclaré que la décision finale n'avait pas encore été arrêtée.

"Il apparaît clairement après la réunion de ce matin que quels que soient les arrangements consentis par Ryanair, nous n'aurons pas droit à une audition juste et que nous serons bloqués en dépit du droit de la concurrence", a déploré dans un communiqué le porte-parole de la compagnie Robin Kiely, à l'issue d'une rencontre avec des hauts fonctionnaires de l'exécutif européen.

"Cette décision est clairement une décision politique, destinée à défendre les intérêts acquis et mesquins de l'Etat irlandais et n'est pas fondée sur le droit de la concurrence", a-t-il ajouté.

Le gouvernement irlandais, qui s'était prononcé contre la fusion, a refusé de commenter. Aer Lingus a dit n'avoir reçu aucune notification d'un éventuel refus de Bruxelles.

Elle a réaffirmé sa position qui est qu'une telle offre n'aurait jamais du être formulée.

La dernière concession proposée par Ryanair, afin d'obtenir le feu vert au rachat pour 694 millions d'euros d'Aer Lingus, prévoyait de céder au moins neuf Airbus A320, du personnel, des équipements et 43 lignes à Flybe Ireland.

La compagnie à bas coût Flybe s'est dite déçue de la décision prêtée à la CE, qui avait déjà rejeté le projet de fusion en 2007, tandis que Ryanair avait retiré sa deuxième offre en 2009.

"La Commission prendra une décision sur cette affaire fin février ou début mars", a déclaré le porte-parole de Joaquin Almunia, le commissaire européen à la Concurrence.

L'action AerLingus chute de 5% à 1,27 euro à 14h33 GMT, tandis que Ryanair gagnait 0,07% à 5,67 euros.

Conor Humphries, Constance de Cambiaire pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant