Ryan: Que les élus républicains se prononcent "en conscience" sur Trump

le
0
    WASHINGTON, 17 juin (Reuters) - Paul Ryan, président 
républicain de la Chambre des représentants, estime qu'il 
appartient aux élus de son parti de se décider "en conscience" 
sur l'opportunité ou non de soutenir la candidature de Donald 
Trump à l'élection présidentielle du 8 novembre. 
    "La dernière chose que je souhaite faire serait de dire à 
quelqu'un de faire une chose contraire à sa conscience. Bien 
sûr, je ne le ferai pas", déclare Ryan das une interview 
accordée à NBC, qui sera diffusée en intégralité dimanche mais 
dont la chaîne a livré quelques extraits vendredi 
    Les propos du patron des républicains au Congrès sont une 
nouvelle illustration du malaise toujours présent au sein du 
Parti républicain sur la candidature de Donald Trump, qui a 
remporté la primaire du Grand Old Party. 
    Après un temps de réflexion, Ryan a annoncé au début du mois 
qu'il soutiendrait le milliardaire new-yorkais tout en admettant 
de profondes divergences.   
    Mais il s'est élevé depuis contre Trump, estimant qu'il 
avait tenu des propos racistes en critiquant un juge sur la base 
de ses origines mexicaines. Il s'est aussi dit opposé à la 
suspension de l'immigration de musulmans aux Etats-Unis, une 
proposition que Trump avait avancée après la tuerie de San 
Bernardino, en décembre dernier, et qu'il a relancée après le 
massacre d'Orlando. 
    Une partie des 247 élus républicains de la Chambre des 
représentants s'inquiètent des conséquences de la campagne de 
Trump sur leurs propres chances de réélection: les électeurs 
américains, en plus de la présidence, renouvelleront aussi la 
totalité de la chambre basse du Congrès et un tiers du Sénat le 
8 novembre. 
 
 (Susan Heavey; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant