Ryan Babel, carrière low cost

le
0
Ryan Babel, carrière low cost
Ryan Babel, carrière low cost

De nombreuses années après avoir fait le bonheur des yeux, Ryan Babel est de retour. En signant à La Corogne, le Hollandais espère redorer une carrière d'ores et déjà loupée. Qui l'aura quand même vu briller de manière éphémère.

La nouvelle est arrivée d'un coup. Comme un gros cheveu glacé sur une soupe tiède. Certains ont pu croire à une blague. Et puis finalement non. Tout le monde s'est rapidement fait à l'idée : Ryan Babel, qui jouera cette saison en Liga, à La Corogne, n'a pas arrêté le football. On pouvait facilement penser le contraire. La dernière actualité concernant le Hollandais passé par Liverpool et l'Ajax Amsterdam datait d'un an et n'avait pas grand-chose à voir avec le terrain. À l'époque, le garçon avait balancé une punchline un brin machiste sur Twitter à une demoiselle qui avait osé le chambrer à propos de sa relation avec Rafael Benítez : "Tu devrais t'acheter une paire de seins au lieu de parler football. Tu es une fille, reste à ta place." Voilà pour les nouvelles de Babel. Sinon, personne n'avait entendu parler de lui depuis son départ de Premier League, en 2011, voire d'Amsterdam en 2013 pour les plus admiratifs.

Et pourtant. Pourtant, son retour dans un grand championnat est accueilli de manière très positive par les amateurs de foot. Étrange, tant on sait pertinemment que le garçon ne deviendra pas un top player en Espagne. Oui, mais voilà : Ryan Babel est un esthète. La majorité de ceux qui l'ont vu jouer en Angleterre sont tombé amoureux de lui après un crochet, une accélération, un salto, une feinte ou une frappe. C'est que la nature a gâté Ryan Miguel Guno Babel, de son nom complet. Doté d'un talent certain, il possède également le gène de la nonchalance qui le maintient paradoxalement dans la catégorie des footballeurs élégants. Facile dans ses dribbles, classe dans ses inspirations, l'instant Babel pouvait parfois tourner à l'orgasme. Mais l'instant ne dure pas. Jamais. Il est même infiniment rare.

Youtube





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com