Ryad veut cacher le "crime" de l'exécution de Nimr, dit Rohani

le
0
    DUBAÏ, 5 janvier (Reuters) - Le président iranien Hassan 
Rohani a estimé mardi que l'Arabie saoudite ne pourrait pas 
cacher derrière une rupture des relations diplomatiques le 
"crime" que constitue, selon lui, l'exécution du dignitaire 
chiite Nimr al Nimr. 
    "L'Arabie saoudite ne peut pas cacher le crime de la 
décapitation d'un dignitaire religieux en rompant les relations 
politiques avec l'Iran", a dit Rohani cité par l'agence de 
presse officielle Irna lors d'une rencontre avec le ministre 
danois des Affaires étrangères à Téhéran. 
     
 
 (Bozorgmehr Sharafedin; Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant