Ryad inquiet de l'usage que fera l'Iran de ses gains financiers

le
0
    RYAD, 19 janvier (Reuters) - L'argent que va gagner l'Iran 
grâce à la levée de la plupart des sanctions internationales ne 
doit pas être utilisé pour mener des "activités néfastes", a 
déclaré mardi à Reuters le ministre saoudien des Affaires 
étrangères, Adel al Djoubeir. 
    L'Arabie saoudite a dit tolérer la conclusion de l'accord 
sur le programme nucléaire iranien à condition que des 
vérifications et un contrôle strict accompagnent cet accord. 
    Mais en privé des responsables saoudiens n'ont pas caché 
leur inquiétude de voir Téhéran utiliser les fonds que lui 
apportera cet accord pour accroître son influence dans la 
région, notamment en finançant les groupes armés chiites. 
    "Tout dépend de la destination de ces fonds. S'ils servent 
aux activités néfastes du régime iranien, cela aura un effet 
négatif et entraînera une réponse. S'ils servent à améliorer les 
conditions de vie du peuple iranien, alors ce sera une bonne 
chose", a dit le chef de la diplomatie saoudienne. 
    "Il y a deux choses qui ne sont pas négociables pour nous en 
Arabie saoudite: notre foi et notre sécurité. Nous ferons tout 
ce qui est nécessaire pour protéger notre peuple et notre 
nation." 
 
 (Angus McDowall, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant