Ryad cherche un prétexte pour aggraver les tensions, dit l'Iran

le
0
    DUBAI, 4 janvier (Reuters) - L'Arabie saoudite s'est servie 
de l'attaque de son ambassade à Téhéran comme prétexte pour 
accroître les tensions avec l'Iran, a estimé lundi le ministère 
iranien des Affaires étrangères en réaction à la rupture par 
Ryad de ses relations diplomatiques avec la république chiite.  
    "L'Iran (...) s'attache à assurer la sécurité diplomatique 
sur la base des conventions internationales. Mais l'Arabie 
saoudite, qui prospère sur les tensions, utilise cet incident 
comme prétexte pour aggraver les tensions", a déclaré le 
porte-parole du ministère Hossein Jaberi Ansari, dont les propos 
ont été diffusés à la télévision.  
    L'Arabie saoudite a décidé dimanche de rompre ses relations 
diplomatiques avec l'Iran après l'attaque de son ambassade à 
Téhéran par des manifestants protestant contre l'exécution la 
veille du cheikh Nimr al Nimr, un dignitaire chiite très 
critique à l'égard du régime saoudien.   
 
 (Sam Wilkin; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant