RWE vise le haut de la fourchette de bénéfice annuel

le
0
 (Actualisé avec précisions et cours de Bourse,) 
    FRANCFORT, 14 novembre (Reuters) - RWE  RWEG.DE  a annoncé 
lundi viser le haut de la fourchette de ses objectifs de 
bénéfice annuel, des réductions de coûts et le produit de la 
vente de terrains en Grande-Bretagne ayant stimulé le bénéfice 
de sa division de production d'énergie. 
    La faiblesse des prix de gros de l'électricité et la 
concurrence de l'énergie solaire et éolienne ont exercé une 
pression intense sur les centrales conventionnelles, notamment 
celles de RWE, entraînant des suppressions d'emplois 
substantielles et des fermetures d'usines à travers l'Europe.  
    En réponse à cette crise, RWE a regroupé ses actifs les plus 
sains dans les énergies renouvelables, les réseaux et le négoce 
au sein d'une filiale baptisée Innogy  IGY.DE  qui a fait son 
entrée en Bourse le mois dernier.  
    Sur les neuf premiers mois de l'année, l'électricien 
allemand a fait état d'un bénéfice d'exploitation dans sa 
division de production d'énergie conventionnelle en hausse de 7% 
à 435 millions d'euros, des réductions de coûts et des cessions 
foncières masquant ses difficultés dans ce secteur. 
    Le résultat de cette division dépasse ainsi le consensus de 
417 millions établi par une enquête Reuters. 
    RWE indique aussi avoir stabilisé ses marges sur les 
centrales au charbon et au gaz grâce à la baisse des prix du 
carburant. 
    "Compte tenu du développement positif dans la production 
d'énergie, nous prévoyons d'atteindre à la fin de l'année (...) 
le haut de la fourchette de nos prévisions", a déclaré Markus 
Krebber, directeur financier de RWE, dans une interview vidéo 
diffusée sur le site web du groupe. 
    RWE vise pour 2016 un bénéfice avant intérêts, impôt, 
dépréciation et amortissement (Ebitda) de 5,2 à 5,5 milliards 
d'euros, un bénéfice d'exploitation de 2,8 à 3,1 milliards et un 
bénéfice net ajusté de 500 à 700 millions. 
    Selon Markus Krebber, RWE souhaite également transférer 
rapidement de l'argent vers le fonds d'Etat chargé de traiter le 
stockage des déchets après la fermeture des centrales nucléaires 
dans le pays. Le groupe dit disposer d'abondantes liquidités 
grâce à l'introduction en Bourse de sa filiale Innogy.  
    Les principales compagnies d'électricité d'Allemagne doivent 
verser un total de 23,6 milliards d'euros dans ce fonds d'ici 
2022, dont environ 6,8 milliards d'euros pour RWE, qui sera le 
deuxième plus important contributeur.    
    L'action RWE a ouvert en hausse avant se retourner à la 
baisse. Elle perd 0,45% à la Bourse de Francfort vers 09h35 GMT, 
sous-performant le DAX-30  .GDAXI , en hausse de près de 1%.  
 
 (Christoph Steitz; Patrick Vignal et Claude Chendjou pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant