RWE va restructurer sa filiale britannique npower

le
0
    ESSEN, Allemagne, 8 mars (Reuters) - RWE  RWEG.DE  a dit 
mardi préparer une vaste restructuration de sa filiale 
britannique npower, qui a accumulé les pertes au quatrième 
trimestre en raison de la défection de clients optant pour des 
prestataires meilleur marché. 
    Le groupe allemand de services aux collectivités a précisé 
avoir perdu l'an dernier 351.000 de clients gaz et électricité 
en Grande-Bretagne, soit plus de 6% du total, et il a averti que 
des problèmes de facturation entraîneraient de nouvelles 
difficultés cette année. 
    "Nous sommes engagés dans un processus de restructuration 
drastique de la société (npower), avec pour un objectif de 
stabiliser les marges et de retrouver un niveau de compétitivité 
par rapport à la moyenne du marché d'ici 2018", déclare Peter 
Terium, président du directoire de RWE, dans une lettre aux 
actionnaires. 
    Npower, l'un des six grands fournisseurs d'électricité 
opérant en Grande-Bretagne, a accusé une perte opérationnelle de 
137 millions d'euros en 2015 contre un bénéfice de 227 millions 
l'année précédente. 
    La perte s'est creusée au cours des trois derniers mois de 
l'année puisque, sur les neuf premiers, elle était de 66 
millions. 
    RWE n'est pas entré dans le détail des mesures de 
restructuration envisagées pour npower, qui emploie quelque 
9.700 personnes. 
    Une source avait dit dimanche à Reuters que la deuxième 
"utility" allemande prévoyait de supprimer environ 2.500 postes 
dans sa filiale britannique.  ID:nL5N16E0PD  
 
 (Christoph Steitz, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant