RWE réclame 1,3 md pour un accident sur un chantier de centrale

le
0
    DÜSSELDORF, Allemagne, 2 février (Reuters) - L'électricien 
allemand RWE  RWEG.DE  réclame 1,3 milliard d'euros à un 
consortium pour un accident mortel survenu lors de la 
construction d'une centrale à lignite en octobre 2007, a fait 
savoir mardi le tribunal saisi de la plainte. 
    Trois ouvriers étaient morts lors de l'effondrement d'un 
échafaudage sur le chantier de la centrale de 
Grevenbroich-Neurath. L'accident avait retardé de deux ans les 
travaux de la centrale, entrée en production en 2012. C'est pour 
ce délai que RWE réclame des dommages et intérêts, a précisé un 
porte-parole du tribunal de Mönchengladbach. 
    Le consortium réunit le japonais Hitachi  6501.T , sa 
filiale allemande Hitachi Power Europe et Alstom Power Systems, 
désormais propriété de General Electric  GE.N , a-t-il ajouté. 
Une audition est prévue pour le 26 février. 
    Un porte-parole d'Hitachi en Allemagne s'est refusé à tout 
commentaire sur la plainte de RWE mais a dit que le consortium 
réclamait lui-même 290 millions d'euros à RWE pour le retard du 
chantier. 
    General Electric s'est refusé à tout commentaire. 
  
 
 (Tom Käckenhoff; Patrick Vignal pour le service français, édité 
par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant