RWE attribue à des pertes de trading la baisse de ses profits

le
0
    FRANCFORT, 11 août (Reuters) - RWE  RWEG.DE , le numéro deux 
allemand de l'électricité, a publié jeudi un bénéfice 
d'exploitation semestriel en baisse de 7% et inférieur aux 
attentes du marché, en mettant en avant les pertes de sa filiale 
de courtage, qu'il conservera après la scission annoncée de ses 
activités les plus saines. 
    La filiale de trading, qui regroupe les activités de trading 
de matières premières et de couverture sur le marché de 
l'électricité, a subi sur les six premiers mois de l'année une 
perte d'exploitation de 156 millions d'euros, ce qui a conduit 
le groupe à abaisser ses prévisions. 
    "Une perte inattendue dans l'activité de trading pourrait 
porter un nouveau coup au sentiment général", a commenté un 
trader à Francfort en référence aux résultats décevants publiés 
mercredi par le n°1 du secteur, E.ON  EONGn.DE .   
    Pour l'ensemble du groupe, RWE maintient ses prévisions, à 
savoir un bénéfice d'exploitation annuel en baisse entre 2,8 et 
3,1 milliards d'euros et un bénéfice net ajusté situé entre 0,5 
et 0,7 milliard.  
    Au premier semestre, le bénéfice d'exploitation ressort à 
1,88 milliard d'euros contre 2,03 milliards attendus par le 
marché selon le consensus établi par Reuters; le bénéfice net 
ajusté, lui, est conforme aux attentes à 598 millions. 
    RWE précise que le processus d'introduction en Bourse de sa 
filiale Innogy, qui regroupe ses activités de réseaux, 
d'énergies renouvelables et de distribution, qui concernera 
jusqu'à 10% du capital, est en bonne voie et devrait avoir lieu 
comme prévu avant la fin de l'année.  
    Ce projet, bien accueilli par les investisseurs, permet à 
RWE d'afficher l'une des meilleures performances de l'indice Dax 
 .GDAXI  allemand depuis le début de l'année. 
        
 
 (Christoph Steitz; Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant