Rwanda-Prison à vie pour un ex-garde du corps de Kagame

le
0

KIGALI, 3 octobre (Reuters) - Un ancien garde du corps du président rwandais Paul Kagame a été condamné vendredi à la prison à vie pour avoir voulu assassiner le chef de l'Etat. Joel Mutabazi a également été reconnu complice d'un attentat à la grenade qui a tué deux personnes l'an dernier sur un marché de Kigali. L'organisation de cette attaque a été imputée à des opposants en exil. Mutabazi conteste la légalité de son procès et va faire appel. Il affirme avoir été enlevé en octobre 2013 en Ouganda, où il avait obtenu le statut de réfugié, puis ramené de force dans son pays. Un autre accusé, Joseph Nshimiyimana, a également été reconnu coupable d'avoir voulu tuer le président Kagame. Selon l'accusation, le Congrès national rwandais, mouvement d'opposition installé en Afrique du Sud, avait offert 50.000 dollars aux deux hommes pour assassiner le chef de l'Etat. Quatorze autres personnes étaient jugées, dont trois proches de Mutabazi qui ont été condamnés à des peines de quatre à huit mois de prison. Tous ont décidé de faire appel. (Clement Uwiringiyimana, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant