Rwanda : le génocidaire présumé Charles Twagira écroué en France

le
0
Rwanda : le génocidaire présumé Charles Twagira écroué en France
Rwanda : le génocidaire présumé Charles Twagira écroué en France

Charles Twagira, le médecin rwandais mis en examen jeudi à Paris pour génocide et crimes contre l'humanité, a été placé en détention provisoire, vendredi par la justice française. Cette décision d'un juge des libertés et de la détention (JLD) est conforme aux réquisitions du parquet de Paris. Elle intervient une semaine après la condamnation à 25 ans de réclusion de Pascal Simbikangwa pour génocide et complicité de crimes contre l'humanité, à l'issue du premier procès en France lié au drame rwandais.

Arrêté mardi à Vire (Calvados), Charles Twagira, 54 ans, est lui aussi poursuivi pour son rôle présumé dans les massacres commis en 1994 au Rwanda. Il dirigeait l'hôpital de Kibuye, dans l'ouest du Rwanda, au moment du génocide qui, en une centaine de jours, a coûté la vie à 800.000 personnes, en très grande majorité des Tutsis.

Son avocat : il n'a «jamais rien organisé, ni donné d'instruction»

Dans sa plainte de 2009 contre Charles Twagira, qui avait entraîné l'ouverture d'une information judiciaire, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) dresse une longue liste de crimes susceptibles d'être reprochés à celui qui travaillait jusqu'à son arrestation mardi au service de gérontologie de l'hôpital de Vire.

Selon son avocat Richard Sédillot, «l'ensemble des faits est contesté» par son client. «Ce qu'il dit c'est qu'il était complètement impuissant», «il dit qu'il n'a pas joué les héros car c'était impossible devant la fureur des Interhamwe», les milices extrémistes ayant joué un rôle de premier plan dans le génocide, explique Me Sédillot. Mais il assure n'avoir «jamais rien organisé ni donné d'instruction».

Déjà condamné au Rwanda

«De nombreux témoins ont été entendus et il y a des divergences considérables des témoins entre eux mais aussi parfois entre les différents témoignages d'une même personne», poursuit l'avocat selon qui Twagira «n'a jamais tenu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant