Rwanda : le docteur Twagira mis en examen en France pour génocide

le
0
Rwanda : le docteur Twagira mis en examen en France pour génocide
Rwanda : le docteur Twagira mis en examen en France pour génocide

Moins d'une semaine après la première condamnation en France d'un génocidaire rwandais, des juges parisiens ont mis en examen jeudi un médecin rwandais installé en France, Charles Twagira, pour son rôle présumé dans des massacres commis il y a vingt ans à Kibuye, dans l'ouest du Rwanda.

Le Dr Charles Twagira, un Rwandais qui a obtenu la nationalité française, a été mis en examen jeudi pour génocide et crimes contre l'humanité lors du drame de 1994, qui, en 100 jours environ, a coûté la vie à 800.000 personnes, principalement des Tutsi. Comme la grande majorité des Rwandais hutus poursuivis par la justice française, il a été traqué par le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), dont le président Alain Gauthier cherche sans relâche à débusquer les génocidaires présumés installés en France.

Il travaillait dans le Calvados

C'est lui qui avait retrouvé sur l'île de Mayotte Pascal Simbikangwa, condamné le 14 mars à 25 ans de réclusion à Paris, décision contre laquelle il a fait appel. L'arrestation et la mise en examen de Charles Twagira «est une illustration supplémentaire, après la tenue du procès Simbikangwa, du changement d'attitude des autorités françaises», s'est félicité le président de la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), Patrick Baudouin.

A l'heure actuelle, 27 procédures judiciaires sont en cours au pôle génocide du Tribunal de grande instance de Paris. Deux sont proches de la clôture, selon une source proche du dossier: elles visent Octavien Ngenzi et Tito Barahira, arrêtés en 2010 à Mayotte et en 2011 à Toulouse.

Dans sa plainte de 2009 contre Charles Twagira, qui avait entraîné l'ouverture d'une information judiciaire, le CPCR dresse une longue liste de crimes susceptibles d'être reprochés à celui qui travaillait jusqu'à son arrestation mardi dans l'hôpital de Vire dans le Calvados. Aujourd'hui âgé de 54 ans, le Dr Twagira était décrit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant