Russie : un parti pro-Kremlin réunit l'extrême droite européenne

le
0
Russie : un parti pro-Kremlin réunit l'extrême droite européenne
Russie : un parti pro-Kremlin réunit l'extrême droite européenne

Des représentants d'une dizaine de partis de l'extrême droite européenne, pour certains réputés néo-nazis, se sont réunis dimanche en Russie lors d'un forum organisé par une formation pro-Kremlin, défendant les «valeurs traditionnelles» familiales et critiquant les sanctions contre Moscou liées à la crise ukrainienne.

Près de 150 membres de mouvements nationalistes, comme les partis d'inspiration néo-nazie grec Aube Dorée et allemand NPD ou le parti bulgare Ataka réputé pour sa rhétorique violente antiminorités, ont discuté du «soutien des valeurs traditionnelles» familiales défendues par Vladimir Poutine, du conflit en Ukraine ou encore de la politique «orgueilleuse» des Etats-Unis.

Réunis à Saint-Pétersbourg à l'invitation du parti Rodina (Patrie), les participants ont dit vouloir instaurer un mouvement les réunissant qui servirait de tribune commune contre les «menaces à la souveraineté et à l'identité nationale». «Ce Forum pose le première pierre en vue de fonder le nouveau monde que nous sommes obligés de construire», a déclaré Fiodor Biroukov, de Rodina.

Les partis d'extrême droite ont fait ces derniers mois entendre des voix favorables à la politique de Vladimir Poutine dans la crise ukrainienne, en opposition à ce qu'ils décrivent souvent comme l'impérialisme américain.

Poutine «patient face à la politique agressive de l'Otan»

Moscou, de son côté, affirme combattre ce qu'il présente comme du «fascisme» en Ukraine où des manifestants pro-occidentaux comprenant des groupements nationalistes ont renversé début 2014 le président prorusse Viktor Ianoukovitch. «Nous ne soutenons pas les sanctions décrétées contre la Russie à la suite d'un conflit en Ukraine», a déclaré le député européen du NPD allemand Udo Voigt, condamné dans le passé pour avoir qualifié Adolf Hitler de «grand homme». «C'est fascinant (de voir) quelle patience montre la Russie et le président Poutine ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant