Russie : un attentat kamikaze fait six morts à Volgograd

le
1
Russie : un attentat kamikaze fait six morts à Volgograd
Russie : un attentat kamikaze fait six morts à Volgograd

Une kamikaze originaire du Daguestan, république instable du Caucase russe, a tué lundi six personnes en se faisant exploser dans un autobus rempli d'étudiants à Volgograd (ex-Stalingrad, sud de la Russie). Le journal en ligne RT affirmait qu'il s'agissait d'un attentat, ce qui a été confirmé par le comité national anti-terroriste. «Cinq personnes sont mortes, sept blessées. Environ 40 personnes étaient à bord du bus. Toutes les hypothèses sont examinées», a indiqué un responsable la branche locale du FSB (services spéciaux, ex-KGB).

Selon les informations communiquées par la branche locale du comité d'enquête, l'attentat a été commis par une femme kamikaze. «Elle s'est récemment convertie à l'islam et elle est l'épouse d'un chef rebelle», a indiqué un responsable du comité, cité par l'agence Interfax. Les précédents bilans communiqués par les services spéciaux (FSB) et le comité d'enquête faisaient état de six morts mais les kamikazes ne sont cependant pas comptés généralement dans les bilans officiels.

Un long historique d'attentats sur le sol russe

Le premier bilan diffusé par le ministère des Situations d'urgence faisait état de quatre morts et sept blessés. L'explosion s'est produite à 14h05 (11h05 heure de Paris), dans cette ville située des bords de la Volga, à 900 km au sud-est de Moscou. Citant les enquêteurs, la télévision publique Rossia 24 avait indiqué auparavant qu'il pourrait s'agir de l'explosion d'une bonbonne de gaz utilisée sur certains transports comme carburant.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996), la rébellion s'est de plus en plus souvent aventurée hors des frontières de cette petite république pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord. La rébellion islamiste a notamment revendiqué un double attentat suicide en mars 2010 dans le métro de Moscou (40 morts) et un autre à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • perkele le lundi 21 oct 2013 à 16:02

    bienvenue à sotchi )))