Russie : qui arrêtera Vladimir Poutine ?

le
42
Le président russe Vladimir Poutine vient de lancer un nouveau bras de fer avec l'Occident.
Le président russe Vladimir Poutine vient de lancer un nouveau bras de fer avec l'Occident.

En Crimée, la russification n'a pas perdu de temps. Le drapeau de la Fédération flotte au-dessus du Parlement. Dans les porte-monnaie, la hryvnia ukrainienne cédera bientôt sa place au rouble. Et quoi de mieux que la construction d'un pont entre la Crimée et le territoire russe pour symboliser le traité de rattachement de la presqu'île ? Et pourtant, à Kiev, l'annexion russe ne passe toujours pas. Preuve en est l'adoption, jeudi, d'une résolution par le Parlement ukrainien, sur proposition du président par intérim, Olexandre Tourtchinov, gravant dans le marbre que "l'Ukraine ne cessera pas sa lutte pour la libération de la Crimée aussi longue et douloureuse qu'elle soit". Malgré la détermination du nouveau pouvoir central, il en faudra plus pour venir à bout des ardeurs russes."Poutine veut réviser le nouvel ordre des choses, repousser les frontières et reconquérir les territoires de l'étranger proche [ancien empire soviétique, NDLR]", explique Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur spécialiste de la Russie à l'Institut Thomas More. Et la Crimée (région historiquement russe) ne serait "que la première étape d'un plan plus large visant les régions orientales de l'Ukraine, sa façade sur la mer Noire", ajoute-t-il. Une menace déjà bien perceptible à en croire le chef de la mission de l'Ukraine auprès des Nations unies qui évoque le lancement imminent par les Russes d'une "intervention d'envergure à l'est" du pays. Une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • exmarot9 le mercredi 26 mar 2014 à 18:48

    ils s'en moquent du peuple, que ce soit européen, ukrainien, syrien,malien etc,ce qui compte ç les enjeux économiques et politiques derrière. Les dessous des cartes, nous, on ne les possède pas

  • exmarot9 le mercredi 26 mar 2014 à 18:44

    c pas pr les beaux yeux de IATSENIOUK que l'OTAN envoie des F16 en Pologne,ils st en train de redessiner les zones d'influence entre Russie et USA.

  • ZvR le lundi 24 mar 2014 à 12:12

    Franchement la masse de propagande déversée par les médias français sans compter les régiment de trolls à plein temps qui hantent les forums est hallucinante. Pendant ce temps l'ukraine meurt à petit feu dans l'indiférence la plus complète. mais nos dirigeants se moquent éperduement de peuple ukrainien. Iatseniouk risque de finir comme morsi à brêve échéance en laissant le pays en ruine. Quoi que l'otan est prêts à envoyer les chars à kiev pour éviter ce genre de choses.

  • exmarot9 le dimanche 23 mar 2014 à 11:28

    RISQUE3èGM pr une"démocratie"dont derrière un parti ex-droite qui a brutalisé le patron de TV UKR pr diffusion discours de Putine

  • exmarot9 le dimanche 23 mar 2014 à 11:11

    surement pas HOLLANDE qui veut jouer au chef de guerre, quand on est incapable de mener une politique intérieure cohérente,la Russie n'est pas le Mali=risque de 3èGM

  • dioptaze le dimanche 23 mar 2014 à 09:11

    L.espagne nous montre l.exemple

  • dioptaze le dimanche 23 mar 2014 à 09:09

    Qu.est ce qu.une dictature? J.aimerai connaitre le pourcentage de population d.accord avec la politique européenne...a quand un référendum dans nos pays dit démocratique?

  • EuropeGa le dimanche 23 mar 2014 à 09:05

    La Russie : pays ami de la France.

  • EuropeGa le dimanche 23 mar 2014 à 09:05

    Les liens culturels entre la Russie et la France remontent à plusieurs siècles. La naturalisation russe de Gérard Depardieu n'est pas un hasard.

  • v.sasoon le dimanche 23 mar 2014 à 08:46

    ca c'est passionnant http://www.voltairenet.org/article182785.html