Russie : Poutine charge les responsables sportifs russes

le
0

Face à la multiplication des contrôles positifs au meldonium depuis le début de l'année et l'interdiction de ce médicament, le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a vivement critiqué les dirigeants du sport russe, qui n'ont pas anticipé le problème.

Après l’athlétisme russe touché par un scandale de dopage organisé, c’est le sport russe dans son ensemble qui est pris dans une nouvelle affaire. Les contrôles positifs au meldonium de la tenniswoman Maria Sharapova ou du volleyeur Alexander Malkin ont mis en avant un problème d’information auprès des sportifs vis-à-vis de ce médicament devenu interdit par l’Agence Mondiale Antidopage au 1er janvier dernier. Des failles que ne semble pas accepter Vladimir Poutine. « Il est évident que nos responsables sportifs ont mal jugé l'urgence de la situation, a tonné le président de la Fédération de Russie. Ils n'ont pas informé les athlètes, les entraîneurs et les autres professionnels de la décision de l'AMA. » Alors que l’athlétisme russe est toujours plus loin des Jeux de Rio et que le sport russe est scruté de partout concernant le dopage, la prise de position du président Poutine se veut un signe fort donné au monde du sport que le sport russe peut changer, mais le temps presse pour les athlètes qui veulent vivre les Jeux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant