Russie: liste noire des régions les plus corrompues

le
0
Mandatée par le Kremlin, l'association patronale Delovaïa Rossia dénonce, pour la première fois, les régions les plus corrompues. Moscou et Volgograd -ex Stalingrad- sont mises à l'index.

Dans la région de Kalouga, à l'ouest de Moscou, les entreprises étrangères créent leur usine en un temps record, dans un parc technologique qui leur est spécialement dédié. Le gouverneur de la région, Anatoli Artamonov, donne systématiquement son numéro de téléphone portable aux investisseurs qui ainsi, peuvent l'appeler en cas de problèmes. Un atout non négligeable dans un pays connu pour ses barrières administratives.

Propice aux affaires, cet environnement a poussé trois grands groupes français Lafarge, L'Oréal et Peugeot à choisir ce lieu pour y implanter leur site industriel. A l'instar de Kalouga, une poignée de régions peuvent se prévaloir aujourd'hui d'un accueil favorable aux investisseurs: le Tatarstan, la région de Vladimir, celle de Novossibirsk, ou la région de Belgorod, selon un classement préparé par l'association Delovaïa Rossia (la Russie des affaires).

A l'inverse, Moscou, Omsk, la région de Volgograd (anciennement Stalingrad) et l'Alt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant