Russie : les Solovki, îles sacrées, îles martyres

le
0
REPORTAGE - Le monastère-forteresse des Solovki, dans la mer Blanche, est le haut lieu de l'orthodoxie russe. Mais c'est aussi dans ses murs que le premier goulag vit le jour?

Dimanche 1er septembre, monastère-forteresse de Solovki. Nous sommes dans le haut lieu de l'orthodoxie russe. Une muraille de granit, des tours de guet, des dômes et des croix. À l'intérieur de l'enceinte, pas moins de quatre églises et deux cathédrales. Une architecture majestueuse qui, grâce au soleil boréal - déjà palot en cette période de l'année -, se reflète sur la mer Blanche. Hormis les mouettes joueuses qui se livrent à des ballets aériens, l'endroit paraît désert. Oublié des hommes et du temps. À midi pourtant, changement d'atmosphère. Le carillon secoue cette torpeur apparente et sonne la fin de la messe. Les fidèles sortent en masse de la cathédrale de la Transfiguration et affluent sur le parvis. Y sont exposées les reliques des trois saints fondateurs du monastère: Germai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant