Russie : Le CIO confirme la décision de l'IAAF

le
0

Le CIO a annoncé qu'il soutenait l'IAAF dans sa décision de suspendre l'athlétisme russe. Thomas Bach a en revanche assuré que les athlètes dont la culpabilité n'était pas prouvée seraient autorisés à concourir sous la bannière russe, et non olympique.

Comme cela était pressenti depuis quelques heures, le CIO par l'intermédiaire de son président Thomas Bach, a confirmé la suspension de la fédération russe d'athlétisme prononcée par l'IAAF le 17 juin, mardi à Lausanne. Le président allemand du Comité International Olympique a, en outre, fait savoir que les athlètes russes ayant vécu à l'étranger et dont l'intégrité était avérée serait en mesure de concourir sous le drapeau de leur pays et non la bannière olympique comme cela était proposé par l'IAAF. Thomas Bach a en effet précisé que les athlètes repêchés « concourront sous les couleurs russes car seuls les membres affiliés au comité national olympique peuvent participer aux J.O. Or le comité national olympique russe n'est pas suspendu ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant