Russie-La Douma refuse une minute de silence pour Boris Nemtsov

le
1
    MOSCOU, 26 février (Reuters) - Les députés de la Douma 
d'Etat, la chambre basse du Parlement russe, ont refusé vendredi 
d'observer une minute de silence à la mémoire de l'opposant 
Boris Nemtsov, abattu près du Kremlin le 27 février 2015. 
    Cette minute de silence avait été proposée par le député 
Dmitri Goudkov, lui-même opposant au président Vladimir Poutine, 
mais seul un autre élu s'est levé avec lui pour rendre hommage à 
Nemtsov. La Douma compte 450 députés. 
    Fin décembre, la police russe a pour la première fois nommé 
le commanditaire présumé du meurtre de Boris Nemtsov mais les 
proches de l'opposant estiment qu'il ne s'agit que d'un bouc 
émissaire. 
    Le Comité fédéral d'enquête a annoncé son intention 
d'inculper cinq hommes, dont le tireur présumé, Zaour Dadaïev, 
un ancien soldat qui a combattu en Tchétchénie.       
 
 (Alexander Winning; Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le vendredi 26 fév 2016 à 16:17

    Ils vont faire de la peine à ses maîtres de la CIA.