Russie-Kadirov lie le meurtre de Nemtsov à Charlie Hebdo

le
0

MOSCOU, 8 mars (Reuters) - Ramzan Kadirov, dirigeant de la république tchétchène, a déclaré dimanche que l'un des suspects arrêté dans l'enquête sur le meurtre de Boris Nemtsov est un croyant fervent très choqué par les caricatures du prophète Mahomet publiées dans Charlie Hebdo. Des enquêteurs russes ont déclaré la semaine dernière qu'ils cherchaient à savoir si le meurtre de Boris Nemtsov était lié au soutien qu'il avait adressé au journal satirique. "Ceux qui connaissaient Zaour (Dadaïev) confirment que c'est un croyant fervent, choqué par les activités de Charlie et par le soutien qui lui été apporté (au journal) en défendant l'impression des dessins", a écrit Ramzan Kadirov sur son compte Instagram. Il a également confirmé qu'un l'un des cinq suspects détenus depuis le 27 février avait appartenu à la police tchétchène et qu'il avait été décoré pour acte de bravoure. La Tchétchénie est une république peuplée de musulmans, sur le flanc sud de la Fédération de Russie. Après deux guerres indépendantistes durement matées par les forces de Moscou, elle est sous la férule de Ramzan Kadirov, ancien rebelle qui a fait allégeance à Moscou et jouit d'une autonomie considérable en ce qui concerne les affaires tchétchènes, et notamment les services de sécurité. (Jason Bush,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant