Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

le
0

La Russie semble dans une situation critique, effondrement du rouble, enlisement dans la crise ukrainienne, fuite des capitaux. Pourtant, il y a des raisons de ne pas vendre la peau de l'ours russe. L'écrivain algérien Kamel Daoud, visé par la fatwa d'un imam radical, reçoit le soutien de nombreux politiques journalistes et intellectuels...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant