Russie : forte accélération de la croissance au 2e trimestre

le , mis à jour à 15:02
6
Construction du port de Sabetta, sur la péninsule de Yamal, dans le cercle polaire arctique, le 5 mai 2016 ( AFP/Archives / KIRILL KUDRYAVTSEV )
Construction du port de Sabetta, sur la péninsule de Yamal, dans le cercle polaire arctique, le 5 mai 2016 ( AFP/Archives / KIRILL KUDRYAVTSEV )

La reprise de l'économie russe s'est fortement accélérée au deuxième trimestre, ce qui pourrait permettre à la croissance de dépasser l'objectif de 2% du gouvernement pour 2017, a indiqué mercredi le ministre de l'Economie Maxime Orechkine.

Selon ce dernier, cité par les agences russes, le produit intérieur brut de la Russie, sortie fin 2016 de deux ans de récession, a augmenté au deuxième trimestre de 2,7% sur un an contre 0,5% au premier.

Cette estimation du gouvernement, bien plus optimiste que celle donnée par la banque centrale, reste à confirmer par le service des statistiques, qui doit publier le chiffre officiel dans les semaines qui viennent.

La Russie avait enregistré au quatrième trimestre 2016 une première hausse du PIB (+0,3%) après deux ans de récession causée par l'effondrement des prix des hydrocarbures et les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

Sans atteindre l'ampleur annoncée par le ministre, une nouvelle accélération était attendue pour le printemps au vu des indicateurs déjà publiés : la consommation des ménages, à la traîne de la reprise, est enfin repartie et la faiblesse inhabituelle des températures a soutenu la production d'énergie.

Au vu de ces chiffres, "notre prévision pour l'année de 2% semble même un peu prudente", a souligné Maxime Orechkine.

A plus long terme, les économistes comme les autorités craignent un essoufflement de la croissance faute de réformes structurelles répondant notamment à la baisse de la population active et réduisant la dépendance de l'économie russe aux hydrocarbures.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 3 semaines

    Pour parier sur le redressement de la Russie, on a LYXOR ETF RUSSIA FR0010326140, ou, pour le PEA, FR0011869387 .

  • mi-ange il y a 3 semaines

    Dommage que cet article ne soit pas écrit pat un journaliste professionnel, on aurait pu connaître le montant du PIB trimestriel et annuel ... de manière à comparer le Russie avec d'autres pays. Mais bon, on a pas attendu après les pseudo-journalistes pour chercher et trouver !

  • stricot il y a 3 semaines

    Grand peuple soudé, faut pas exagérer... Comme il a caillé tout le printemps et l'ete jusqu'a cette semaine, il y a une recrudescence de consommation d'energie, super... Les gens attendent que les salaires et la consommation de la classe moyenne/superieure reparte pour en beneficier par ricochet. Le rouble qui a bien faibli ne leur permet plus de voyager en Europe comme avant. Mais bon, les juppes se raccourcissent enfin. Tout n'est pas perdu.

  • doussine il y a 3 semaines

    Sacré TITI :-))

  • josi324 il y a 3 semaines

    et dire que les sanctions devaient les mettre à genoux :-))

  • TITI0107 il y a 3 semaines

    Quel grand pays, quel grand peuple soudé !!Bravo a eux :D