Russie et Occident doivent coopérer contre le terrorisme-Medvedev

le
0

(Actualisé avec Obama, deux derniers §) MANILLE, 18 novembre (Reuters) - Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a assuré mercredi que son pays était capable de venir à bout du terrorisme seul mais a jugé préférable que Moscou et les pays occidentaux mettent de côté leurs divergences pour lutter de concert contre le groupe Etat islamique (EI). Dans un discours devant le sommet de l'organisation de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (Apec), le chef du gouvernement russe a jugé "étrange" que des pays occidentaux continuent à boycotter la Russie après les attaques de vendredi en France et la destruction d'un avion de ligne russe au-dessus du Sinaï égyptien le mois dernier. "L'acte de terrorisme contre notre avion et les attaques terroristes à Paris (...) ont accéléré le calendrier politique mondial", a dit Dmitri Medvedev. "La guerre est déclarée contre l'ensemble du monde civilisé. La menace est mondiale et, malheureusement, réelle. Donc la position de certains pays occidentaux à l'égard de la Russie paraît étrange", a-t-il poursuivi. "Je pense que nous devrions mener ce combat ensemble." Mis implicitement en cause, le président américain Barack Obama, qui s'exprimait lui aussi devant l'Apec, a invité de son côté la Russie à concentrer ses efforts militaires sur la lutte contre l'EI, et non sur le soutien au président syrien Bachar al Assad comme elle l'a fait jusqu'à présent. Barack Obama a ajouté qu'il discuterait de cette question avec son homologue russe Vladimir Poutine. Il a également salué l'engagement militaire accru de la France en Syrie après les attaques de Paris et a promis de lui apporter toute l'aide nécessaire. (Denis Dyomkin et Matt Spetalnick; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant