Russie et Inde signent des accords dans l'énergie et l'armement

le
0
    par Denis Dyomkin 
    MOSCOU, 24 décembre (Reuters) - La Russie et l'Inde ont 
signé jeudi plusieurs accords de coopération dans l'énergie et 
la défense, qui doivent permettre à New Delhi de moderniser ses 
formes armées et de développer son industrie nucléaire tout en 
aidant Moscou à compenser l'impact des sanctions économiques 
occidentales. 
    Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré lors d'une 
conférence de presse avec le Premier ministre indien, Narendra 
Modi, que son pays était favorable au renforcement du rôle de 
l'Inde dans "la résolution des problèmes mondiaux et régionaux", 
ajoutant que New Delhi figurait "parmi les candidats les plus 
honorables" à l'obtention d'un siège permanent au Conseil de 
sécurité des Nations unies. 
    Mais ce sont bien la défense et l'énergie nucléaire qui ont 
dominé la visite officielle du chef du gouvernement indien à 
Moscou. 
    "Nous sommes convenus d'augmenter les flux d'investissements 
mutuels grâce à une coopération industrielle plus étroite et à 
la mise en oeuvre de projets d'infrastructures et énergétiques 
de grande ampleur", a dit Vladimir Poutine.  
    Un premier réacteur nucléaire russe de type VVER-1000 
construit dans la centrale indienne de Kudankulam a été raccordé 
l'an dernier au réseau et la construction d'un deuxième doit 
être achevée "dans quelques semaines" selon le chef de l'Etat 
russe, qui a annoncé que la Russie prévoyait de construire six 
réacteurs en 20 ans en Inde. 
    Narendra Modi a quant à lui déclaré que le nombre de 
réacteurs de fabrication russe à Kudankulam et sur un autre site 
devrait atteindre 12 à terme, sans préciser à quelle échéance. 
    Dans la défense, la Russie et l'Inde projettent de 
construire ensemble des hélicoptères Kamov-226, a ajouté le chef 
du gouvernement indien.  
    Une source proche de Rosoboronexport, l'établissement public 
russe d'exportation d'armes, avait auparavant déclaré que l'Inde 
assemblerait 140 exemplaires de cet appareil et la Russie 60 
autres. 
    Vladimir Poutine a également dit que les deux pays 
produisaient déjà ensemble des missiles de croisière 
supersoniques Brahmos, qui doivent être livrés prochainement à 
la marine indienne. 
    Moscou et New Delhi prévoient également de coopérer pour 
développer un chasseur multirôle et un avion de transport 
militaire, a-t-il ajouté sans plus de précision. 
       
 
 (avec Vladimir Soldatkin à Moscou et Nidhi Verma à New Delhi; 
Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant