Russie : des dauphins pour surveiller la baie de Sotchi

le
0
Des dauphins bélugas, ici dans leur milieu naturel.
Des dauphins bélugas, ici dans leur milieu naturel.

"Une protection fiable, assurée par des dauphins sympathiques", explique le quotidien russe Troud, traduit par Courrier International. À Sotchi, les dauphins ont du chien. Leur mission : "débusquer les plongeurs ou autres objets sous-marins non identifiés, qui peuvent constituer un danger, et signaler aux militaires toute anomalie", suppose le journal. Sans confirmation des autorités, le quotidien se fie aux témoignages des travailleurs du port de Sotchi, selon lesquels les dauphins seraient nourris par "des gens en uniforme de la marine de guerre russe". Si le Courrier International ne précise pas le nombre d'animaux déployés ni les modalités de leur dressage - les services de renseignement russes, responsables de la sécurité des JO, ne se sont pas exprimés sur la question -, les dauphins appartiendraient à l'espèce des bélugas. "Surveillance des ports ou déminage" Selon Éric Baratay, professeur d'histoire contemporaine à l'université Lyon-III, l'utilisation de dauphins à des fins militaires n'est pas une nouveauté. "Depuis les années 60, Russes et Américains ont fréquemment eu recours à des mammifères marins, notamment les dauphins, pour la surveillance des ports ou le déminage, explique-t-il. De la Guerre froide au Vietnam en passant par la guerre d'Irak de 2003, ils ont souvent été utilisés pour détecter des bombes sous des navires ou pour récupérer des missiles." Leurs capacités cognitives en font des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant