Russie-Coopération militaire des pays baltes et nordiques

le
0

(Avion intercepté au-dessus de la Baltique, § 2, derniers paras) OSLO, 13 novembre (Reuters) - Huit pays d'Europe du Nord ont convenu jeudi d'accroître leur coopération dans les domaines du renseignement et de la sécurité aérienne afin de faire face à l'activité militaire croissante de la Russie. Aux Pays-Bas, le gouvernement a annoncé que deux chasseurs F-16 néerlandais avaient intercepté mercredi soir un avion de transport russe Iliouchine au-dessus de la Baltique, non loin des espaces aériens estonien et lituanien. Réunis à Oslo, les ministres de la Défense de la Grande-Bretagne, des pays nordiques (Norvège, Suède, Danemark et Finlande) et des Etats baltes (Lituanie, Estonie, Lettonie) ont décidé d'améliorer le partage des informations recueillies sur l'activité militaire russe. Les pays nordiques vont par ailleurs élargir leurs manoeuvres aériennes transfrontalières en raison "de l'oubli régulier des règlements internationaux de l'aviation" par la Russie, a indiqué le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon. "L'Otan a enregistré plus de 100 interceptions cette année, soit trois fois plus qu'en 2013 et l'année n'est pas finie", a dit Fallon devant la presse. "Nous ne laisserons pas la Russie continuer à envahir notre espace aérien". Le ministre britannique a précisé qu'il avait proposé une extension de la mission des chasseurs Typhoon pour aider au contrôle de l'espace aérien des Etats baltes en 2015 et que les pays nordiques souhaitaient un partage élargi des renseignements. INTERCEPTION La ministre norvégienne Inger Eriksen Soreide a indiqué que tous ses homologues étaient convenus que les actions menées par la Russie en Ukraine "étaient totalement inacceptables et violaient les principes fondamentaux du droit international". Elle a ajouté que l'activité militaire russe dans la Baltique et dans l'Arctique s'était accrue bien qu'il n'y ait pas "de menaces directes". Les entraînements aériens entre la Norvége, la Suède et la Finlande vont être étendus au Danemark afin de couvrir la totalité de l'espace aérien des pays nordiques. L'Otan, pour sa part, va aider les pays baltes à améliorer leurs capacités militaires. Les Pays-Bas ont annoncé jeudi que deux F-16 de l'armée de l'air néerlandaise, intégrés à la force de l'Otan qui patrouille au-dessus des Etats baltes, avaient intercepté la veille un Iliouchine russe qui se trouvait à proximité des espaces aériens estonien et lituanien. Après cette interception, l'avion de transport russe a pris la direction de l'enclave russe de Kaliningrad, entre la Pologne et la Lituanie. Le ministère néerlandais de la Défense a précisé que l'appareil russe se trouvait dans l'espace aérien international mais avait été intercepté alors qu'il se rapprochait des Etats baltes sans avoir communiqué de plan de vol. Moscou a également souligné que cet incident s'était produit dans l'espace aérien international. "L'appareil suivait une route au-dessus des eaux neutres de la Baltique, en accord avec les règlements internationaux", a dit le ministère russe de la Défense. (Alister Doyle à Oslo, Thomas Escritt à Amsterdam, avec Vladimir Soldatkin à Moscou; Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant