Rusal sort la tête de l'eau

le
0

(Commodesk) Numéro un mondial de l'aluminium, Rusal a publié lundi 14 mai ses résultats pour les trois premiers mois de 2012. S'il semble qu'ils se soient améliorés par rapport aux trimestres précédents, l'entreprise russe reste fragilisée par les perspectives moroses du secteur de l'aluminium.

Rusal a réduit ses capacités de 6% fin 2011 afin de limiter ses coûts de production. Après avoir accusé une perte de 974 millions de dollars au dernier trimestre 2011, le groupe a enregistré au premier trimestre un profit net de 74 millions de dollars. Mais celui-ci est tout de même en baisse de 83% par rapport à la même période l'an dernier.

Malgré un ralentissement en Europe, la demande mondiale d'aluminium augmente toujours légèrement (+5% par rapport à 2011), grâce notamment à l'activité dans les pays émergents et à la reconstruction au Japon. Mais le secteur est trop concurrentiel pour assurer la rentabilité de tous les acteurs et plusieurs d'entreprises ont entamé des restructurations.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant