Rusal négocie ses taxes en Jamaïque

le
0

(Commodesk) Rusal s'apprête à investir 100 millions de dollars américains en Jamaïque, pour la construction d'une centrale à charbon. Celle-ci produira de l'électricité pour ses raffineries du pays. Le numéro un mondial de l'aluminium, qui utilise aujourd'hui du pétrole, espère ainsi réduire ses coûts.

Parallèlement à l'investissement, l'industriel a obtenu un accord sur le paiement des taxes. Pendant un an à compter du 1er octobre, la compagnie est exonérée des taxes sur la production de bauxite pour le site d'Ewarton (centre), un temps menacé de fermeture. Les 600 emplois sont ainsi préservés.

La Jamaïque contiendrait les quatrièmes réserves mondiales de bauxite, le principal composant de l'aluminium. Situées à une faible profondeur, elles peuvent être extraites dans des mines à ciel ouvert. Grâce à ses trois raffineries, Rusal produit aujourd'hui 2,9 millions de tonnes d'aluminium par an dans cette île de la mer des Caraïbles.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant