Ruralité : Valls veut la 3G et des maisons de santé partout dans les campagnes

le
10
Ruralité : Valls veut la 3G et des maisons de santé partout dans les campagnes
Ruralité : Valls veut la 3G et des maisons de santé partout dans les campagnes

Onze, record battu ? A huit jours du premier tour des élections départementales, pas moins de onze ministres et secrétaires d'État ont rejoint le Premier ministre Manuel Valls, de retour de Pologne, pour un comité interministériel dédié aux ruralités ce vendredi à Laon dans l'Aisne, un des départements convoités par le Front national.

Najat Vallaud-Belkacem (Éducation), Marisol Touraine (Affaires sociales), Stéphane Le Foll (Agriculture), Sylvia Pinel (Égalité des territoires), Fleur Pellerin (Culture), Patrick Kanner (Ville), Thierry Mandon (Réforme de l'État), Laurence Rossignol (Famille), Pascale Boistard (Droits des femmes), Axelle Lemaire (Numérique) et Myriam El Khomri (Politique de la ville) étaient présents.

«Je ne suis pas en campagne» électorale a assuré Manuel Valls. «Nous sommes dans le concret et les Français veulent des réponses concrètes pour faire reculer le sentiment d'abandon et la tentation de tout jeter par dessus bord», s'est-il toutefois risqué.

VIDEO. Les mesures de Valls pour la ruralité

Tripler les maisons de service public

Après une heure et demi de réunion, Manuel Valls a présenté à la presse cinquante mesures pour le monde rural, déjà en partie dévoilées dans une interview à «L'Union de Reims». Elles représentent un engagement d'un milliard d'euros pour l'État. 

Le Premier ministre promet notamment de tripler les maisons de services au public, qui regroupent plusieurs services pour la population, en un seul endroit. «Beaucoup de bureaux de poste pourront être adaptés pour accueillir ces maisons», a-t-il souligné, annonçant le délai de deux ans pour atteindre cet objectif. «Nous passerons à 800 maisons de santé dès cette année», contre 170 actuellement a également assuré Manuel Valls.

Médecin, CAF, guichet SNCF, Caisse d'assurance familiale, Pôle Emploi... L'idée est de faire en sorte que les habitants des campagnes puissent retrouver en un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Orange91 le samedi 14 mar 2015 à 06:45

    Vivre à la campagne, cela présente des avantages mais aussi des inconvénients. Demander l’internet certes, mais qui payera, si c’est celui qui demande c’est une bonne chose. Demander des maternités partout, pourquoi pas, la France est déjà championne du monde des dépenses sociales à 33% de son PIB ! Ce n’est pas avec le tiers payant « irresponsable » de Mme Marisol Touraine qui devrait améliorer la situation.

  • cavalair le vendredi 13 mar 2015 à 22:11

    Dans 10 jours il aura completement oublie ses promesses

  • pichou59 le vendredi 13 mar 2015 à 21:02

    «Je ne suis pas en campagne» électorale a assuré Manuel Valls. «Nous sommes dans le concret......... ils font du camping à la ferme?

  • M3366730 le vendredi 13 mar 2015 à 20:15

    Il essaie de rattraper des électrices et électeurs, pitoyable tout cela.

  • Berg690 le vendredi 13 mar 2015 à 20:12

    Vals est déconnecté de la réalité , alors en zones rurales.... mais les élections sanction sont dans une semaine plus une minute à perdre!

  • JOG58 le vendredi 13 mar 2015 à 19:45

    Complètement à côté de ses pompes le pauvre homme! Ayons dans les campagnes déjà la possibilité de trouver un médecin généraliste, ce sera bien! Ma parole il n'a jamais mis les pieds en zone rurale ce plaisantin.

  • pichou59 le vendredi 13 mar 2015 à 19:05

    il faut vraiment qu'ils aient la "trouille" du résultat des prochaines élections, pour venir en grand nombre !!!!

  • FREDTOUZ le vendredi 13 mar 2015 à 11:03

    Manque plus qu'une agence Pole Emploi et ce sera le grand luxe à la campagne!

  • fpelu le vendredi 13 mar 2015 à 10:00

    C'est vrai que le mobile est très loin de passer partout. Chez moi j'ai été obligé de mettre un femto. Même dans le centre de Cherbourg, il y a des endroits où on ne capte pas la 3G. Mais quant à transformer des bureaux de poste complètement désuets en maison de santé, je ne vois pas très bien comment ça pourrait se faire. Les maisons de santé sont toutes des bâtiments neufs. Le guichet SNCF on s'en fout. Le train c'est dépassé.

  • frk987 le vendredi 13 mar 2015 à 09:10

    Dans les grandes villes ça devient mission impossible de trouver un généraliste prétendu référent pour la SS, alors fantasmer sur les campagnes, c'est nier la réalité.