Ruptures de stock: Apple lance son nouvel iPhone mais fait des déçus

le
0
Ruptures de stock: Apple lance son nouvel iPhone mais fait des déçus
Ruptures de stock: Apple lance son nouvel iPhone mais fait des déçus

Le lancement vendredi par Apple de la dernière version de son iPhone a généré les traditionnelles files d'attente en Asie comme en Europe et aux Etats-Unis, mais certains consommateurs sont repartis bredouilles malgré des heures de patience à cause des ruptures de stock sur certains modèles.Pour résister à une concurrence toujours plus intense, Apple a amélioré, sur le nouveau modèle de son téléphone désormais résistant à l'eau, la qualité des objectifs photo et la capacité de la batterie. Il a aussi abandonné la traditionnelle prise "jack" pour les écouteurs. Cela a généré des critiques, mais l'attention vendredi se focalisait sur des problèmes de pénurie.L'action Apple avait terminé en hausse de 3,4% à Wall Street jeudi tandis que l'entreprise annonçait que l'iPhone 7 en version noir de jais et l'iPhone Plus en général étaient déjà en rupture de stock en raison des pré-commandes et ne seraient donc "pas disponibles pour les clients se présentant en magasin". Elle baissait de 0,70% vers 16h00 GMT vendredi.Les analystes étaient partagés sur les causes: pénurie délibérée ou problèmes d'approvisionnement?"Le fait que tous les iPhone Plus soient concernés pointe du côté de la chaîne d'approvisionnement", a déclaré Ben Bajarin, du cabinet Creative Strategies, à l'agence financière Bloomberg. "Apple contrôle clairement son offre", a jugé au contraire Matthew Kanterman, analyste chez Bloomberg Intelligence. "Il est possible qu'ils limitent artificiellement leur offre, au moins en dessous de la demande, pour éviter l'excès d'offre des années précédentes".A Washington, des douzaines de clients attendaient à la mi-journée d'être servis à l'Apple Store de Georgetown."J'ai essayé de le commander sur l'internet mais j'aurais du attendre de cinq à six semaines alors je n'avais pas d'autre choix que de faire la queue", indique Naval Chopra, un touriste venu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant