Runiga : «Nous ne quitterons pas Goma»

le
0
INTERVIEW - Le pasteur Jean-Marie Runiga, 52 ans, préside, depuis sa création, le mouvement rebelle M23, qui vient de s'emparer de Goma, à l'Est du Congo . Il a rencontré le président de RDC, Joseph Kabila, samedi 24 novembre à Kampala, pour entamer des discussions. » RDC : la rébellion contraint Kabila au dialogue

Propos recueillis à Kampala

LE FIGARO.- Quelles sont vos revendications?

Jean-Marie RUNIGA.- Le M23 est composé principalement d'anciens militaires congolais qui ont fait défection pour protester contre le non-respect des accords du 23 mars 2009. Le pouvoir accuse les militaires du M23 de profiter des richesses minières de la zone, affirmant que les soldats ne voudraient pas renoncer à cette manne et refuseraient donc de se rendre dans d'autres régions du pays. Sur le fond, je pense qu'un soldat ne doit pas rester attaché à sa communauté. Mais ceux qui ont obéi et qui sont partis, par exemple dans l'ouest...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant