Rungis va créer un marché de gros à Saint Petersbourg

le
0
Le marché de gros de Paris a été retenu par les Russes pour la création d'un homologue à Saint Pétersbourg.

La coopération agricole franco-russe, il y a encore quelques années au point mort, s'intensifie de jour en jour. Pour preuve, Rungis a été retenu pour créer un marché de gros à Saint Pétersbourg, première pierre d'un réseau qui comptera à terme douze marchés de gros en Russie. Une sacrée avancée au pays de l'ex-économie planifiée, où le libre marché n'avait pas court. Compte tenu de l'importance des exportations de produits agricoles et agroalimentaires français vers la Russie (1,2 milliard d'euros en 2012), les chefs d'entreprises françaises et russes, qui se sont rencontrés la semaine dernière pendant trois jours à Moscou et dans la capitale des Tsars, ont aussi ciblé trois autres filières où le commerce doit progresser. Il s'agit de l'élevage porcin, l'élevage bovin et la filière de la pomme de terre. La branche du lait fera l'objet de travaux ultéri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant