RUMP : un nouveau groupe parlementaire

le
0
Le Rassemblement pour l'UMP est né mardi soir et a élu François Fillon à sa tête. Soixante-huit députés UMP (sur 194) ont décidé de suivre ce dernier pour dénoncer l'élection de Jean-François Copé.

Nouvel effet collatéral de la bagarre au sommet Copé-Fillon, un nouveau groupe parlementaire est né mardi à l'Assemblée: le RUMP, Rassemblement pour l'UMP. François Fillon en a été élu président à l'unanimité. Soixante-huit députés UMP (sur 194) ont décidé de le suivre pour dénoncer l'élection, qu'ils jugent «illégitime», de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP.

«Rien n'est irréversible», s'est empressé de dire Jérôme Chartier. «Nous constituons ce groupe à titre conservatoire», a confirmé Patrick Ollier. «C'est un groupe dans l'attente d'une réconciliation de la famille», observait encore Jean Leonetti. Sur BFMTV, Éric Ciotti est encore plus affirmatif: «Si un accord complet est conclu sur l'organisation du référendum. À la minute même où il y a accord...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant