Rugby: Yannick Forestier, l'ancien des nouveaux du XV de France

le
0

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - "Petit nouveau à mon âge, c'est vrai que c'est amusant"... Yannick Forestier, pilier gauche du Castres Olympique, aura attendu ses 30 ans pour obtenir une première sélection en équipe de France.

Ce devrait être bientôt chose faite car il fait partie des 33 joueurs sélectionnés pour la tournée d'automne et se retrouve convoqué au Centre national du rugby, à Marcoussis, le 2 novembre parmi huit néophytes dont il sera le vétéran.

Yannick Forestier s'en amuse d'autant que sa carrure de pilier de 106 kilos et habituellement barbu n'est guère celle d'un international de la dernière couvée. D'autant, aussi, que sa sélection, a été une surprise.

C'est son épouse qui la lui a apprise alors qu'il prenait un café avec deux amis. C'était son jour de repos et il avait prévu plein de choses, sauf cette nouvelle.

"Ma femme était sur internet, elle a vu que la liste était sortie, elle a cliqué dessus, comme ça, pour voir et elle a vu mon nom", raconte-t-il dans une interview à l'agence Reuters.

"Je vais retrouver des joueurs que je connais bien et que j'aime beaucoup, Szarzewski avec qui j'étais en sport étude, Papé qui est passé par Castres, Dusautoir avec qui j'ai joué à Colomiers, Attoub que j'ai connu via les Barbarians, Chouly qui est un ami..."

Yannick Forestier n'aura donc pas l'inquiétude du débutant lorsqu'il se présentera à Marcoussis mais encore faudra-t-il y rester car le groupe de 33 joueurs sera réduit à 23 au bout de trois jours.

"Etre dans les 33, c'est bien, faire partie des 23 qui restent, c'est mieux. Je n'ai pas encore assez de recul pour estimer ma concurrence parce que je ne sais pas quels vont être les axes de travail des entraîneurs", dit-il.

Ce passionné de chasse, de tir et de Harley Davidson n'a de toute manière pas l'intention de se tourmenter. Entre blessures et coups durs, sa carrière a été suffisamment ponctuée de mauvaises nouvelles pour qu'il n'en n'ait plus peur aujourd'hui.

AVEC "LE PETIT" DULIN

De ses débuts à Narbonne, en 2001, qu'il quitte en colère, à sa blessure juste avant la Coupe du monde 2007 puis ses rapports compliqués avec Marc Lièvremont qui ne le sélectionnera jamais, en passant par une année noire à Colomiers (le club sera rétrogradé en Fédérale 1 en 2004 après des problèmes financiers), Yannick Forestier n'a pas eu une carrière tranquille.

"Je vis les choses comme elles viennent, je n'ai pas envie de parler de revanche sur le passé. Je ne vis pas pour ça, sinon, je ne me lèverai plus le matin", raconte-t-il.

Son coéquipier de Castres, le demi d'ouverture, Rémi Talès se réjouit de sa sélection. "C'est un bosseur acharné, un garçon qui ne lâche jamais rien et sa place en équipe de France est plus que légitime. A Castres, tout le monde est vraiment content pour lui", dit-il.

Yannick Forestier n'est pas le seul Castrais de la liste de Philippe Saint-André. Avec lui, le tout jeune Brice Dulin (22 ans) fait aussi partie des nouveaux sélectionnés.

"Nous sommes rassurés que le petit ne parte pas tout seul car il est vite perdu", plaisante Rémi Talès.

"On va faire en sorte de faire le voyage ensemble et de partager la même chambre à Marcoussis, c'est un garçon que j'apprécie énormément", précise Yannick Forestier.

Depuis l'annonce, les deux joueurs se sont vus mais n'ont que brièvement échangé sur leur sélection. "Je l'ai félicité, il a fait de même et puis on s'est remis au travail avec un match de Coupe d'Europe très important en fin de semaine."

Malgré ou peut-être à cause de sa sélection, les entraîneurs de Castres ont décidé de préserver Yannick Forestier sur le banc des remplaçants pour ce match contre Northampton même si les joueurs de Castres n'avaient plus guère de choix après avoir perdu leur premier match de H Cup 41-17 contre l'Ulster.

"Pour l'instant, je pense au club et j'en fais ma priorité. Je veux jouer les phases finales de Top 14 cette année encore et aller le plus loin possible en H Cup", dit Yannick Forestier.

Et, précise-t-il, faire partie des 23 retenus pour la tournée d'automne sera juste une "cerise sur le gâteau".

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant