Rugby: Wesley Fofana, la nouvelle perle du XV de France ?

le
0
WESLEY FOFANA À L'ATTAQUE DU XV DE FRANCE
WESLEY FOFANA À L'ATTAQUE DU XV DE FRANCE

par Mathieu Baratas

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Auteur d'un bon début de saison en club, le centre Clermontois Wesley Fofana est lancé au centre de l'attaque de XV de France, confirmant un potentiel un temps retardée par une certaine nonchalance.

Cette saison, le joueur a profité de l'absence des internationaux pendant la Coupe du monde pour accumuler des matches (18), se faire remarquer par ses qualités de vitesse et de finisseur - 6 essais inscrits, 3 en Top 14, 3 en H Cup - et passer un cap que ses entraîneurs attendaient depuis plusieurs mois. Cette progression fulgurante l'a propulsé chez les vice-champions du monde.

"Je suis un peu surpris, très heureux et impatient de jouer", a dit Wesley Fofana mardi en conférence de presse.

Le nouveau sélectionneur tricolore Philippe Saint-André est tombé sous le charme de ce talent atypique, capable de casser des plaquages, et très l'aise balle en main, qu'il n'a pas hésité à associer à son coéquipier de club Aurélien Rougerie pour défier l'Italie samedi.

"Il est racé, il a de la vivacité, de la vitesse. Il sera entouré de joueurs d'expérience pour être efficace. On lui donne une opportunité. A lui de la saisir", a dit Philippe Saint-André.

Le joueur de 24 ans rejoint plusieurs membres de sa promotion 2007 du pôle espoirs de Marcoussis comme Mathieu Bastareaud mais aussi Morgan Parra, Yann David et Raphaël Lakafia, tous internationaux avant lui.

Malgré ses qualités, Fofana a mis du temps pour embrasser la carrière de rugbyman professionnel et en accepter les contraintes, en particulier au niveau de l'hygiène de vie, du travail physique et de la récupération.

"J'étais trop nonchalant à l'époque. C'était très strict et très rigoureux. Je n'avais pas forcément envie de faire une carrière dans le rugby et j'avais pensé arrêter", a-t-il avoué.

PERTE DE POIDS

Fofana a longtemps exprimé ses qualités physiques dans plusieurs sports: le football, comme défenseur central surclassé au sein du Centre de formation de football de Paris (CFFP) en compagnie de Jérémy Ménez, attaquant international du Paris-SG, mais aussi le basket et le rugby.

Après un atelier organisé au collège, il a délaissé le ballon rond au grand étonnement de son père pour s'engager au PUC jusqu'en 2008. Il passe une année qu'il qualifie d'"un peu grinch" (désagréable), au pôle espoir de Marcoussis avant de rejoindre en 2008 Clermont, où les premiers mois seront difficiles.

Mal dans sa peau, il pèse 102 kg (pour 1,78m) avec 21% de masse grasse. Conscient des efforts à fournir, il décide de travailler, passe à 94 kg pour 9,8% de masse grasse et s'inflige des séances supplémentaires en défense, son point faible, pour confirmer le potentiel entrevu par tous ses entraineurs.

"Bien intégré" de son propre aveu au sein du groupe France grâce à la présence de six Clermontois, dont son compagnon de chambrée l'ailier Julien Malzieu, Fofana s'est imprégné de l'ambiance studieuse qui règne à Marcoussis.

"Ce qui me marque le plus ici, c'est la rigueur. On n'a pas beaucoup de temps pour assimiler les nouveaux systèmes. C'est à nous de bosser en dehors des entraînements. C'est un système porté sur le jeu. On aura la possibilité de s'exprimer", note-t-il.

Edité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant