Rugby - Vincent Clerc : "en Coupe d'Europe, il n'y a pas de joker"

le
0
Vincent Clerc, l'ailier international du Stade toulousain, explique que son équipe n'a jamais été inhibée par la pression du résultat malgré un début de saison délicat.
Vincent Clerc, l'ailier international du Stade toulousain, explique que son équipe n'a jamais été inhibée par la pression du résultat malgré un début de saison délicat.

Avec trois titres de champion de France et trois titres de champion d'Europe, Vincent Clerc cultive à 33 ans une forme de sérénité. Celle qui lui permet de ne pas être alarmant après le début de saison du Stade toulousain, qui a cumulé cinq revers entre la 2e et la 7e journée. Une sérénité qui le pousse également à aborder sereinement sa reconversion qui pourrait avoir lieu dans deux saisons. L'international se veut dans la vie comme sur un terrain de rugby : multipliant les projets avec enthousiasme et une certaine forme d'insouciance. La même qui lui permet de hisser son niveau de jeu en championnat comme en Coupe d'Europe, une compétition où il croit le Stade toulousain capable "d'être compétitif". Morceaux choisis d'un entretien enregistré mardi dernier sur la pelouse du stade d'Ernest-Wallon, trois jours après le succès face au RC Toulon, champion de France en titre (21-10). La Coupe d'Europe : "que des phases finales" Ce week-end, c'est le début des Coupes d'Europe. Cette année, suite au conflit entre les clubs anglais et l'ERC, la nouvelle formule se veut plus resserrée : 20 clubs engagés (contre 24 auparavant) et une assurance accrue de spectacle. Avec 35 essais, Vincent Clerc reste le meilleur marqueur de l'histoire de la Coupe d'Europe. "Le niveau de la compétition oblige à plus de discipline, plus de rigueur et souvent plus d'intensité", explique-t-il. Le Stade toulousain, qui débute ce dimanche face à Montpellier, peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant