Rugby - Tournoi des 6 Nations : les Bleus, pas de quoi rougir !

le
0
Les Français (ici le Rochelais Goujon) ont souffert pour se défaire des Écossais malgré le succès (15-8).
Les Français (ici le Rochelais Goujon) ont souffert pour se défaire des Écossais malgré le succès (15-8).

Seule la victoire est belle, dit le poncif, si souvent employé sur les terrains de sport. Mais les supporteurs du stade de France auraient aimé un peu mieux pour le premier match des Bleus en 2015. Le XV de France a souffert, n'a pas véritablement développé de jeu et s'en est remis au talent de Lopez, auteur de l'ensemble des points tricolores face à l'Écosse (15-8). L'étincelle française était attendue, elle n'est jamais venue. Certes, la France est la seule équipe de cette première journée du tournoi des 6 Nations à s'être imposée à domicile*. Mais il faudra montrer un tout autre visage, une réelle agressivité, un soin dans le dernier geste pour ne pas sombrer à l'Aviva Stadium la semaine prochaine, où l'Irlande a fait tomber l'Afrique du Sud (29-15) et l'Australie (26-23) l'automne dernier. Mais avant, retour sur un match où les Bleus - vêtus de rouge - ont tremblé et pas vraiment brillé. Hogg s'est amusé et a brillé La première mi-temps n'a d'ailleurs pas été véritablement un hymne au beau jeu. Certes, pendant quarante minutes bien ternes, les Bleus mènent grâce au sans-faute de Lopez, auteur de trois pénalités (3e, 17e, 37e). Mais le XV de France ne parvient pas à avoir de la continuité dans son jeu et offensivement, le public n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Valeureux en défense, les Écossais sont également incisifs en attaque, à l'image de Hogg, l'arrière flamboyant de 22 ans. Il est à l'initiative...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant